samedi 21 juin 2014

Revue Accueil n°171 : L'estime de soi


Pourquoi est-il si incongru de penser qu'un enfant adopté puisse avoir une très bonne, voire une trop forte estime de soi ? Que l'on ait ou non creusé la question, chacun d'entre nous s'est fait une idée de ce qui fonde et favorise chez le petit être humain une saine estime de soi.
Pour ceux qui ont vécu et survécu à l'abandon, à des ruptures multiples, les facteurs de risque sont bien réels. Et pourtant, les études successives s'obstinent à démontrer -et les résultats de l'enquête initiée par EFA, "Adolescence et Adoption", s'inscrivent dans le même sens- les adoptés témoignent dans leur majorité d'une bonne estime d'eux-mêmes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire